5 différences à connaître entre les Français et les Espagnols

Turismo en España de Francia

Seules les Pyrénées séparent ces deux pays voisins et pourtant la France et l’Espagne présentent de nombreux contrastes. Vous pensiez que nous étions très semblables à nos amis ibériques ? N’avez-vous pas remarqué certains détails lors de vos voyages en Catalogne, en Galice ou à Madrid ? Découvrez dans cet article les 5 différences culturelles entre les Français et les Espagnols. Une pensée très amicale pour les Espagnols qui lisent l’article… 🙂 .

Ciudades que ver en España de Francia

Préparez-vous à faire du bruit !


Et oui ! L’une des différences notables entre les Espagnols et les Français est le niveau sonore des conversations…… Ne soyez pas surpris par le bruit en arrivant en Espagne : nos voisins ibériques ont des cordes vocales puissantes ! Au bar, au restaurant, dans la rue ou même dans les transports publics, le volume élevé des discussions peut ressembler à un joli vacarme pour nos petites oreilles françaises. Mais attention… Une cacophonie mélodieuse 😉 Dans la vie quotidienne, les Espagnols parlent plus fort que nous. Si cette montée en décibels diffère de nos habitudes françaises, elle crée une ambiance sympathique que nous apprécions beaucoup (admirez-la !), à l’image vivante et sans filtre de l’Espagne !

Le rythme de vie est différent en Espagne


Si vous aimez vous coucher tard, vous allez adorer vivre en Espagne. En effet, de nombreux Français peuvent être déroutés par le mode de vie espagnol. Bien qu’ils partagent le même fuseau horaire, il existe une grande différence entre les deux pays. En Espagne, tout est en décalage avec la journée type que connaissent les Français : déjeuner (à partir de 14h), dîner (vers 22h), fermeture (après 20h, et même jusqu’à minuit dans la capitale Madrid) ? Tout cela est entrecoupé par le déjeuner (la pause salée à 11h), la sieste et la fermeture des magasins au moment le plus chaud de l’après-midi (entre 14h et 17h). C’est donc un peu un choc culturel pour les estomacs français à l’heure du déjeuner.

Grastronomia en España de Francia

Dites adieu au beurre, dites bonjour à l’huile d’olive.

En parlant d’estomac… Vous pensiez que les Français avaient la nourriture la plus délicieuse d’Europe ? Pas du tout ! La cuisine espagnole est une cuisine méditerranéenne… Alors, lorsque vous mettez les pieds en Espagne, oubliez votre cher beurre ou votre chère crème : ici, la sacro-sainte huile d’olive règne en maître ! Qu’il soit frit ou assaisonné, les Espagnols en ont fait la base sacrée de leur alimentation. De la tortilla de patatas aux traditionnelles tapas dégoulinantes, ils n’ont pas peur de doser ! De plus, l’huile d’olive s’achète en bidon de 5 litres au supermarché… Assez pour faire beaucoup de tortillas !

Visitas en España de Francia

Tout le monde dehors !


Si le calendrier espagnol ne manque pas de festivités, nos collègues hispanophones n’ont pas besoin d’une occasion particulière pour sortir. Les Français aussi, pourrait-on dire. Cependant, si vous regardez de près, nos apéritifs sont un peu différents….. Et oui, les Espagnols vivent beaucoup plus à l’extérieur que les Français. Si le climat est la principale raison, soulignons que l’Espagne est le pays qui compte le plus grand nombre de bars par habitant dans l’Union européenne. Contrairement à la France, où l’on a l’habitude de fêter l’apéritif chez soi, c’est plutôt rare pour les Espagnols, qui préfèrent se retrouver dehors pour boire un verre. N’hésitez pas à profiter de l’atmosphère des terrasses espagnoles lorsque vous viendrez nous rendre visite en Espagne.

Diferencias entre Francia y España

Il est essentiel de se tutoyer en Espagne.

En signe de respect et de politesse, l’utilisation du «vous» est très (trop ?) fréquente en France lorsque l’on s’adresse à quelqu’un, même si l’on connaît déjà bien cette personne. Oubliez tout ça en Espagne. Les Espagnols sont très prompts à saluer, quelle que soit la situation ou le statut social. C’est l’une des grandes différences dans la vie quotidienne espagnole. Cette habitude culturelle est une bonne chose, car elle fait tomber les barrières et la distance sociale que l’on crée trop souvent en étant poli. Un autre point qui contribue à la » générosité espagnole » 😉.

L’opportunité de marché pour le machinisme agricole au Maghreb

Le Maghreb a été ces dernières années cible important pour les exportations espagnoles. Selon les données de l’Institut du commerce extérieur (ICEX), cette relation en est venue à représenter jusqu’à 45% de toutes les exportations vers le continent dans le cas du Maroc et 18% dans le cas de l’Algérie. De plus, cette relation est bidirectionnelle comme le montre le fait qu’en Espagne, 55% du gaz que nous consommons est de provient d’Algérie. 

Une part très importante de ces exportations a été occupée par le secteur des équipements et machines agricoles

Comme publié par l’association *Agragex il y a quelques mois, et selon les données du premier semestre 2019, ces deux pays figurent parmi les six premiers en termes de réceptions d’exportations pour ce qui concerne le secteur agricole (le Maroc avec des envois d’une valeur de 120 millions d’euros et l’Algérie avec 82). 

En termes de produits spécifiques vendus, près de la moitié étaient des serres, des engrais, des équipements de protection des cultures et des équipements de traitement. 

La pénurie d’entreprises de machines et de tracteurs pour l’industrie agricole est un fait tangible, et la stratégie politique des deux pays est de donner un coup de fouet au secteur agricole dans les années à venir (selon l’ICEX, l’Algérie est l’un des plus importants importateurs de céréales et cherche activement à moderniser ses techniques de culture et à étendre ses hectares d’irrigation, et le Maroc est un pays où l’un des principaux moteurs est le secteur agricole). Cela ouvre la porte à des opportunités pour les sociétés étrangères qui peuvent compenser ce manque. 

 *Agragex est une association espagnole créée en 1978 qui compte actuellement 112 entreprises du secteur agricole spécialisées, entre autres, dans les machines, les composants, les serres et les cultures, le matériel d’élevage et de serre et la protection des cultures.